Prix Graphique 2018

Annonce des lauréats

 

Cette année, Françoise Beult, présidente du jury, avait donné comme texte à illustrer :

« Tout ce qu’un homme est capable d’imaginer, d’autres sont capables de le réaliser »

(Vingt mille lieues sous les mers - Jules Verne)
 

Chaque participant a répondu avec une illustration, un diaporama ou une séquence animée. Nous avons reçu en tout 54 propositions. 

 Le jury a souligné le niveau des propositions graphique pour cette 25e édition du prix graphique particulièrement remarquable. 13 œuvres ont été retenues pour être finalistes. Elles seront exposées à l’occasion du salon du livre jeunesse d’Eaubonne. 3 illustrations ont attirée toute l’attention du jury. Chacune s’est vue remettre une distinction.

 

Prix Graphique et Mention Spéciale de l’institut
Isabelle Lebrun Le jury a particulièrement apprécié la composition générale de cette illustration et ses différents niveaux de lecture. Le travail à la mine à plomb et à l’encre de chine évoque les dessins du XIXe. Dans une première lecture, le personnage apparaît seul face à un grand vide. Puis dans un second temps, on découvre l’avion qui se révèle dans le fond de l’image.


Prix Honorifique
Romain Lubière : Cette illustration a été remarquée pour son sens de la mise en scène. Il y a très peu d’éléments, mais chaque détail en fait une composition forte. L’ensemble de l’image est traité très sobrement à l’aquarelle. Seul l’œil du poisson est détaillé, attirant le regard. Toute la composition est dans des tons verts dessaturés, et les seuls rehauts de rouge sont autour du regard du personnage.

 

Mention Spéciale du jury
Clémentine RouvierCette illustration évoque le dessin de presse. L’ensemble des personnages semble être figé dans un moment crucial d’une guerre. Toute l’attention est concentrée sur un tout petit point stratégique. C’est là toute la force de cette illustration.
 

Finalistes
Thomas Grivaux, Judith Payet, Geoffrey Grimal, Tony Boudin, Lola Marquant, Paul Hernandez, Émilie Dubois, Fabien Torez, Coralie Petit et Gabin Cordier.

 

Prix organisé par Nicolas Bianco-Levrin