"Les albums de Katsumi Komagata ou comment traduire la lente dépose du temps", par Caroline Dumont.

 

"La lecture de Petit arbre de Katsumi Komagata est toujours un des moments que je chéris. Outre

la beauté manifeste, cet album est pour moi l'un des plus caractéristiques de l’oeuvre de l'artiste

japonais dans ce qu'il transmet de la conscience du temps."

Pour lire la suite du bel article de Caroline Dumont, 2e prix critique 2018 de l'Institut, c'est par ici : 

caroline_dumont_-_article.pdf