Les Orphelins d'Alexandrie

Auteurs : Sabine Stamm

Editeur : Oskar

Parution : Septembre 2020

Fiction historique - Dès 9 ans

Il s'agit du second roman de Sabine Stamm, médiatrice culturelle auprès des enfants, qui a déjà publié aux éditions Oskar dans la collection : « Les aventures de l'histoire ! », le titre : Un mystérieux cadeau pour Marie-Antoinette (2016).

Dans cette fiction historique, Sabine Stamm choisit de s'intéresser aux personnages que l'Histoire n'a pas mis en avant : Cléopâtre Séléné, Alexandre Hélios et Ptolémée, les trois jeunes enfants de Cléopâtre et Marc Antoine. À partir de l'évocation de la mort du célèbre couple, elle rend hommage aux enfants, faits prisonniers par Octave et emmenés de force à Rome. Leur vie est brutalement bousculée, ils doivent apprendre à s'adapter à une nouvelle famille et un nouveau pays.

Le récit est très rythmé et l'histoire s'enchaîne à travers une vingtaine de courts chapitres. La narration à la troisième personne est très centrée sur le point de vue des enfants, leurs sentiments et ceux de Séléné en particulier, d'une manière qui nous donne l'impression que c'est elle qui s'exprime à travers le texte narratif, ce qui la rend particulièrement attachante au lecteur. De plus, c'est une héroïne inspirante, comme on aime en voir aujourd'hui, très humaine, avec des fragilités et des forces, qui fait preuve d'intelligence, de courage et de combativité face aux difficultés qu'elle rencontre, dans sa volonté de rester fidèle à ses origines.

Cette fiction explore des sujets d'actualité importants, dont les enfants font souvent les frais de dommages collatéraux. D'une part, celui de l'exil et du déracinement, l'héroïne et ses frères sont violemment arrachés à leur terre d'origine et propulsés dans un univers complètement nouveau et étranger. C'est un roman qui donne à réfléchir sur les difficultés des enfants à s'acclimater et assimiler la culture de l'autre, il est notamment question dans ce récit, de l’apprentissage de la langue et de l’histoire. D'autre part, celui de la famille recomposée, que Séléné, contrairement à ses frères, rejette durement et dont elle s’isole parce qu’elle est effrayée par l’idée d’oublier ses propres parents. Elle finit par s’engager dans un travail de compréhension et de tolérance qui l’amènent à accepter de faire partie de cette nouvelle famille. 

Enfin, on retrouve l'aspect pédagogique cher à l'éditeur, qui apporte aux enfants des éléments d'histoire discutés par des personnages historiques qui se mélangent à quelques personnages de fiction. Un dossier concis vient compléter le récit, il permet de le replacer dans un contexte historique, il apporte des informations de nature diverse sur l'Italie et l'Égypte à cette époque-là et s'ouvre aussi sur les grands événements mondiaux qui se sont produits simultanément. Un roman qui plaira aux jeunes lecteurs passionnés par l’Égypte et l’Antiquité.

Sarah KAOU

Mots-clés : Antiquité - Égypte - Alexandrie - Rome - exil - déracinement - famille - orphelin - aventure