Le Jardin secret, Linda Chapman

 

 Autrice : Linda Chapman
 Editeur : Pocket Jeunesse
 Parution : 1er octobre 2020

 

Roman - A partir de huit ans

 

A l’origine un roman d’apprentissage de la romancière Frances Hodgson Burnett, publié en 1911, Le Jardin Secret est désormais un récit pour la jeunesse devenu culte, et a récemment été adapté en téléfilm par les studios Canal. Le Jardin Secret de Linda Chapman, romancière britannique, est l’adaptation novélisée du film, accessible à partir de huit ans.

 

Résumé de l’éditeur : “Élevée en Inde par des domestiques, Mary a dix ans lorsqu'elle se retrouve orpheline. Elle est alors envoyée chez son oncle en Angleterre. Dès son arrivée, la  jeune fille déteste l'endroit : le manoir est austère, son oncle reste  distant, et des cris déchirants se font entendre dans la nuit. Curieuse,  Mary enquête et fait la connaissancede Colin, son cousin, qui vit  reclus. Ensemble, ils vont découvrir les mystères de la demeure et de son splendide jardin secret. Et si ce lieu magique avait le pouvoir de changer leur vie ?

 

Comme toute adaptation cinématographique donnant lieu à une novélisation, le réalisateur Marc Munden et la romancière jeunesse britannique Linda Chapman ont apporté quelques changements notoires que les fans de The Secret Garden ont certainement relevés et qui altèrent significativement l’œuvre de Frances Hodgson Burnett. Ils en livrent une version transposée dans un autre temps (en 1947, quelques décennies plus tard que l’original), avec une protagoniste principale, Mary Lennox, dont les rudes traits de caractère sont adoucis mais qui prend de l’épaisseur quant à son pouvoir d’action et son héroïsme dans l’intrigue. Enfin, un nouveau dénouement est créé, apportant une tension dramatique finale par l’incendie de la sombre demeure de l’oncle de Mary, le Manoir de Misselthwaite.

Ces adaptations permettront peut-être au jeune lecteur de se sentir plus proche des personnages par une plus grande familiarité du quotidien de la deuxième moitié du XXème siècle (le transport en voiture, le téléphone…). La figure de l’orpheline est plus conventionnelle et plus humaine mais sa transformation, profonde et complète dans le roman original, semble être au second plan. Enfin, la multiplicité des actions et des aventures héroïques de la nouvelle version peut être séduisante et se comprend parfaitement pour les besoins d’un film comme pour les ressorts du roman jeunesse contemporain. Cette novélisation a un attrait certain pour un public contemporain et donnera peut-être l’envie à quelques-uns de découvrir l’œuvre originale, certes désuète pour certains mais dont les qualités littéraires ne sont plus à démontrer.

Bénédicte Charlier

Mots-clés : roman d’apprentissage - magie - secret - aventure - Angleterre - famille - classique