L’espionne - Saison 1

Autrice : Marie-Aude Murail
Illustrations : Eglantine Ceulemans
Editeur : Bayard Editions
Parution : 27 janvier 2021

100 pages - Dès 7 ans

Romarine est de retour ! Retrouvez l’enquêtrice en herbe dans cette compilation de trois aventures de L’Espionne, la série pour enfants de Marie-Aude Murail régulièrement publiée chez J’aime lire depuis 2001.

Romarine est une fillette inventive et très curieuse ; fan d’histoires d’espionnage (son grand frère la surnomme 007), elle décide de fonder son propre club avec ses amoureux de l’école : Angelo le rigolo, Emmanuel qui est un peu lent du cerveau, Mehdi le timide, Jean-Jacques et les deux Grégory, leur première mission officielle étant de découvrir le prénom de la maîtresse (L’espionne fonde son club). Mais Romarine devra aussi cacher le paquet de cigarettes de sa grande sœur (L’espionne) et apprendre à cloner les poupées Diva Doll de ses copines pendant un goûter d’anniversaire (L’espionne déclône) !

Cette édition est accompagnée de nouvelles illustrations par Eglantine Ceulemans, qui parvient à réinventer les personnages de la série tout en leur restant fidèle. On retrouve donc, outre Romarine et ses amoureux, Alizée, dite Boubouillasse, la grande sœur un peu rebelle, Noël, le grand frère cool à l’humour absurde et pince-sans-rire typique des personnages de Murail, les deux parents un peu dépassés et Madame Maillard, la maîtresse sévère mais gentille.

Rafraîchissant et accessible, ce petit livre parfait pour des élèves de primaire est écrit dans une langue simple et pleine d’humour, qui nous rappelle les aventures du Petit Nicolas par Sempé et Goscinny. Les aventures de Romarine sont par ailleurs truffées de références intertextuelles : James Bond, bien sûr, mais aussi Fantômette, Boule et Bill... Marie-Aude Murail se permet un clin d'œil lorsque, lors de la fête d’anniversaire d’une copine, Romarine remarque que la maman a choisi “des serviettes en papier Harry Potter et des assiettes en carton Tom-Tom et Nana. C’était un peu mélangé mais c’était bien quand même.” 

Sous ses côtés potaches, L’espionne aborde des sujets divers, comme le tabac lorsque notre héroïne surprend sa sœur Alizée en train de fumer en cachette, ou la question de genre et des codes de genre, lorsque Romarine préfère inventer des histoires de clonages et d’espions au lieu de jouer avec sa poupée glamour.

Cette série pleine de fantaisie nous rend nostalgique avec le sourire et nous donne hâte de découvrir la saison suivante.

Charlotte Guillon-Legeay

Mots-clés : roman - primaire - espionnage - humour - enquête - vie quotidienne - famille