Glace

 

Autrice : Christine Féret-Fleury
Editeur : Scrineo
Parution : 4 mars 2021

Roman - À partir de 15 ans

 

“J’ai la sensation grisante de me livrer à une activité interdite (...) Il y a de la force dans les contes. Du pouvoir.”

 

Glace est un roman dystopique pour adolescents qui reprend le conte La Reine des Neiges de H.C. Andersen, publié en 1844. Christine Féret-Fleury, qui signe là son centième livre, décrit un monde post-apocalyptique, détruit par “le Nuage”, une catastrophe nucléaire. La vie est désormais impitoyable pour les citoyens survivants, contraints à travailler dans des mines afin d’en extraire les métaux précieux, ce qui leur vaut le surnom de "Cramés." 

Sanna, orpheline de 17 ans, survit dans les mines avec son meilleur ami d’enfance Kay et la grand-mère de ce dernier. Mais lorsque celui-ci est enlevé par les Glacés, un peuple mystérieux d’au-delà des montagnes, et que la grand-mère meurt quelques années plus tard, Sanna décide de se révolter contre son destin misérable et de partir à la recherche de son ancien ami. Son périple aux multiples dangers la mènera-t-elle jusqu’à Kay, et à la possibilité d’une vie meilleure ?   

“Est-ce que les catastrophes climatiques ont le pouvoir de faire sortir des anciens livres les chevaliers, les bouffons, les pages et les dames à hennin ? C’est une question absurde, mais j’aimerais le croire, finalement.”

Sans être à proprement parler un roman écologique, la question climatique reste en toile de fond tout au long de l'intrigue. Entre masques, rationnement, épidémies mortelles et catastrophes climatiques, on ne peut que trouver un écho cruellement contemporain dans ce roman, ce qui n’en fait pas une très bonne lecture pour cette période déjà difficile que nous traversons… Les âmes sensibles s’abstiendront donc pour le moment. 

Cela étant dit, Glace se distingue par sa très grande qualité littéraire, ses personnages intéressants, et par l’hommage rendu à l'œuvre d’Andersen et aux contes de manière générale. C. Féret-Fleury nous rappelle que, même dans les périodes les plus désespérées, les récits occupent une place essentielle dans l’imaginaire collectif. En dépit des difficultés tragiques du monde réel, ces récits restent une parole d’espoir que l’on se doit de transmettre aux générations futures.   

Vous pouvez voir le film La Reine des Neiges de 1957 ici, ainsi qu’un documentaire passionnant sur la vie de Hans Christian Andersen ici

Charlotte Guillon-Legeay

Mots-clés : dystopie - post-apocalyptique - roman jeune adulte - YA - aventure - réécriture - conte - reine des neiges - amitié