Memento Mori

Autrice : Conce Codina

Illustratrice : Aurore Petit

Éditeur : Rouergue

Parution : janvier 2021

40 pages

A partir de 6 ans

 

Présentation de l’éditeur : Memento Mori ("souviens-toi que tu es mortel") est un dialogue entre un enfant et sa mère au sujet la mort. Dans le trajet qui va de l'école à la maison se succèdent les échanges où l'enfant veut comprendre ce qui disparaît et ce que cela peut impliquer. Sa mère répond par des images car petits comme grands ont les mêmes interrogations. Memento Mori se présente sous la forme d'une partie de cache-cache dans les images où les ombres se faufilent au milieu de formes aux couleurs pleines de vitalité.

 

    Avec son dessin au style enfantin, aux teintes vives et au trait noir cernant toutes choses de la vie, et son texte aux multiples questions candides et sensées de l’enfant en caractères colorés et les réponses franches et ouvertes de sa maman en noir ou blanc, Memento Mori est un album qui aborde le thème de la mort sous un angle original. Il ne se limite pas à la mort d’une personne mais ouvre à la disparition et la transformation de toute chose : de la petite feuille morte qui devient tisane au mari défunt de la poissonnière du marché dont la silhouette apparaît à ses côtés, en passant par les grandes figures de la littérature de jeunesse qui meurent empoisonnés ou dévorés mais vivent dans les livres de la librairie.

   Parmi le foisonnement net, joyeux et coloré de la vie, illustré si naïvement par Aurore Petit ce qui accentue le point de vue de l’enfant, se glissent un peu partout des ombres sombres et floues au crayonné, dégradés de gris omniprésents qui posent la mort comme faisant partie intégrante de la vie. Ce choix graphique judicieux engendre une deuxième lecture de l’album qui vient augmenter de manière subtile la première portée par le dialogue entre l’enfant et sa mère. Au fil des pages, le jeune lecteur peut découvrir implicitement, par le cheminement du personnage de l’enfant et son identification à lui, que la souche d’arbre qu’il voit sur le chemin, les fleurs coupées du bouquet de sa mère, le poulet qu’il va manger au repas, la lune qu’il voit briller, l’animal préhistorique qu’il a observé au musée sont morts mais présents dans sa vie.

   Dans la deuxième moitié de l’album, une amplification de la question « Maman, c’est comment d’être mort ? » qui revient à six reprises et propose six doubles pages pleines apporte une variété très intéressante de réponses sous la forme de « Et si c’était… ? ». Disparition, dissolution, infini, profond sommeil, perte, deuxième acte sont les mots utilisés et mis en avant en lettres capitales pour exprimer la multitude des questionnements universels sur le sujet. Ils reflètent l’ouverture réflexive que propose cet album aux jeunes lecteurs.

   En contextualisant l’album dans le quotidien de l’enfant et non dans une intensité émotive de deuil, en mettant l’accent sur le style dialogué exprimant la curiosité de l’enfant plus que sur le pathos que pourrait générer le sujet, Memento Mori peut être un support adapté pour des échanges en profondeur entre enfants et adultes qui n’ont pas toujours les mots et les images pour s’exprimer sur ce thème délicat de la mort.

 

Pour aller plus loin, une bibliographie non exhaustive ci-après.

 

Bénédicte Charlier – mars 2021

 

Mots clés : Mort – Deuil – Questions existentielles – Relation mère enfant – Compréhension du monde

 

Bibliographie sur le thème de la mort pour enfants d’âge primaire :

Au revoir Blaireau de Suzan Varley et Marie Saint-Dizier, Gallimard Jeunesse, 2010

Ce matin, mon grand-père est mort de Karim Ressouni Demigneux, Rue du Monde, 2003

Je suis la mort de Elisabeth Helland Larsen et Marine Schneider, Versant Sud, 2019

Je suis la vie de Elisabeth Helland Larsen et Marine Schneider, Versant Sud, 2019

La boîte aux belles choses de Christine Arbour et Johanna Lezziero, Bouton d’or Acadie, 2020

Lucie est partie de Sebastian Loth et Martine Desbureaux, Mijade , 2012

Ma maman est devenue une étoile de Azouz Begag et Catherine Louis, La Joie de Lire, 1995

Marée d’amour dans la nuit de Dishan Xu et Mélusine Thiry, Hongfei 2008

Où va-t-on quand on disparaît ? de Isabel Minhos Martins et Madalena Motoso, Notari, 2013

Quand je suis triste de Michael Rosen et Quentin Blake, Gallimard Jeunesse, 2005

Tibou et Brindille de Raf Walschaerts et Ariane Sonck , Alice Jeunesse, 2019

Toujours près de toi de Valérie Fontaine et Ninon Pelletier, Fonfon Editions, 2010

Tout autour de Ilya Green, Didier Jeunesse, 2016

Tu vivras dans nos cœurs pour toujours de Britta Teckentrup et R.M. Vassalo, Larousse, 2018