Le poisson qui me souriait

 

Auteur : Jimmy Liao
Editeur : HongFei
Parution : 18 mars 2021
Album - à partir de 7 ans - 104 pages

 

Le poisson qui me souriait est le premier album publié de Jimmy Liao. Il a été écrit dans un contexte d’hospitalisation avec isolement total, et est donc dédié à l’équipe soignante qui a accompagné l’auteur durant cette période difficile de sa vie.

Cet album raconte la rencontre entre un homme adulte et un poisson de l’aquarium qui lui sourit à travers la vitre, et comment cet homme, après avoir ramené ce poisson chez lui, décide finalement de le relâcher dans l’océan. Durant ce voyage vers la mer, il sera amené à redécouvrir sa rue, son quartier, tout ce monde qui l’entoure et qu’il ne regarde plus.

La représentation de l’aquarium traduit ce qu’a ressenti l'illustrateur durant sa longue maladie, qu’il nomme “le paradoxe de la solitude” : celui d’être derrière une baie vitrée, de tout voir, tout entendre du monde extérieur, mais sans possibilité de sortir.

En somme, comme l’explique Jimmy Liao dans sa vidéo de présentation, il s’agit d’un conte de guérison et de libération — de l’autre et à travers l’autre. En décidant de libérer son poisson, le personnage apprend à se libérer, à retrouver un lien avec les couleurs, la nature... On peut également y voir une forme de retour à l’enfance, réel ou fantasmé.

Sans être nécessairement rimée, la traduction française (de nouveau réalisée par Chun-Liang Yeh, co-créateur des édition HongFei et traducteur) est très proche de la musicalité présente dans le texte chinois, ce qui crée une impression de répétition apaisante, de bercement.

On apprécie également les doubles-pages magnifiques, avec un style enfantin à la Sempé ou William Blake et un choix de couleurs magnifiques ; l’usage de la technique des glacis, où l’on superpose les couleurs pour en obtenir de nouvelles, permet à l’auteur de jouer sur les différentes teintes de bleu et de vert avec beaucoup de subtilité.

Jimmy Liao a récemment reçu le prix Sorcières 2021 (catégorie “Carrément beau maxi”) pour son album Nuit Etoilée, également aux éditions HongFei.

Charlotte Guillon-Legeay

Mots-clés : amitié - animal - aquarium - liberté - guérison - maladie - libérer - enfance