Comité de lecture 1 octobre 2019

Stéphane Servant Félines, Editions du Rouergue  2019-10-21

 

Après Sirius, prix Sorcières 2018, Stéphane Servant revient avec un roman que son éditeur qualifie de roman coup de poing. Un jour, sans raison, le corps des jeunes filles se transforme, elles deviennent velues et leurs sens s’aiguisent. Evidemment la société les rejette, alors elles se révoltent. Le roman est un hymne au féminisme qui s’insurge contre les diktats imposés aux corps des jeunes filles. Il prône la tolérance envers la différence, qui n’est pas nécessairement une monstruosité. L’écriture est fluide et la langue est riche pour servir au mieux cette dystopie qui choisit de coller au réalisme pour montrer la complexité de l’adolescence, parler de la famille, de l’amitié, de l’amour, du  machisme, de la notion de genre, la violence.

Dominique Estève