Comité de lecture 1 octobre 2019

Frances Hardinge La voix des ombres. Gallimard jeunesse 2019

 

 

L’histoire se déroule dans une Angleterre violente, lors du conflit qui oppose royalistes et parlementaires. Makespeace batarde d’une grande famille les Fellmotte est engagée comme aide cuisinière dans leur domaine à la mort de sa mère qui avait fui loin de ce Grizehaves, monde étrange et inquiétant. La jeune fille intéresse sa famille car elle a le don de voir les fantômes. Ses maîtres espèrent donc qu’elle va accueillir l’âme de leurs ancêtres décédés. L'heroine va apprendre à dompter les fantômes qui s’emparent d’elle voire à s’appuyer sur eux pour survivre dans son monde plein de violences. L'entraînement que sa mère lui a fait subir la nuit dans les cimetières a été efficace. Ce roman fantastique assez sombre et étouffant prend son temps. Derrière les histoires de possession et d’envoûtement, le lecteur est entraîné dans un roman d’apprentissage, dans un passage de l’enfance à l’adolescence. L’héroïne ne fonce pas dans les pièges qui lui sont tendus, elle prend son temps, réfléchit et arrive à gagner sa liberté et à se déjouer de tous les pièges que lui tendent ses effrayants parents.

Un roman pour lycéens.