Séance du 5 juin 2021 : "Le but, c’est de ne pas être aimé"

Après une longue absence due au confinement et au report du salon du livre d’Eaubonne, notre petit groupe se retrouve enfin sur Zoom et dans les locaux de l’Institut, en formule mixte, pour notre avant-dernière séance.

Notre atelier du jour est sous le signe de l’indéfendable. Nous passons en revue les textes d’auteurs les plus controversés : l’éloge du vol de Jean Genet, Léon Bloy, Tony Duvert, Jean Giono et son hymne à la famine… Pour citer Frantz Fanon, également présent dans la revue de textes du jour, « Il s’agit d’aller à l’extrême. »

Aujourd’hui, notre groupe doit travailler sur cette fascination du mal, et proposer un texte « indéfendable » soit en encensant ce qui est immoral, soit en critiquant ce qui est considéré comme étant beau ou vertueux. On peut haïr les médecins, les fleurs ou les congés payés, ou au contraire adorer les huissiers de justice ou les sectes… Tout est (presque) permis !

« Le but, c’est de ne pas être aimé. » explique David. « Il faut que tout le monde vous déteste après avoir écouté votre texte. »

Le pari est réussi ; nous écoutons une éloge du meurtre, un gynécologue voyeuriste, un médecin incompétent, un riche qui déteste les mendiants, un parent qui déteste les enfants… Les textes font rire et grincer des dents en même temps.

Nous nous retrouvons dans quinze jours pour un thème un peu plus léger. Cette séance viendra clôturer cet atelier 2020-2021. Elle sera suivie par un spectacle de David Dumortier dans le cadre d’Eaubonne en Fête, à 15h30 au Parc du Val Joli (dès 7 ans).